Recherche pharmacologique recherche médicale

La recherche pharmacologique ou autre recherche médicale est la recherche portant sur des maladies et affections contre lesquelles il n'existe encore aucun médicament ou contre lesquelles aucun médicament n'a encore été découvert qui ait un effet suffisant pour guérir ou contrôler ces maladies ou affections. Essai clinique et étude clinique en sont des synonymes. Il existe également d'autres recherches, par exemple psychologiques ou portant sur l'alimentation ou les équipements médicaux, pour lesquelles des volontaires sains et des patients (volontaires) sont demandés.

La recherche effectuée grâce à l'aide de volontaires pour développer de nouveaux médicaments, se déroule en quatre phases :

Phase I : Recherche sur des volontaires en bonne santé

Cette recherche s'effectue généralement auprès de bénévoles en bonne santé et son objectif est d'étudier l'effet du médicament sur l'organisme ainsi que la sécurité, de toutes sortes de manières. Pour cela, il faut d'abord que la recherche conduite en laboratoire sur des animaux se soit révélée positive. On commence généralement avec un seul volontaire, en administrant la plus faible dose possible. Une fois la sécurité avérée, plusieurs personnes sont testées et les doses sont augmentées. Cette phase étudie autant la sécurité du nouveau médicament que la manière par laquelle il est absorbé, décomposé et éliminé par l'organisme. On étudie d'abord les effets de dosages individuels, en commençant par une faible dose.

Le médicament est ensuite souvent testé durant un traitement de plusieurs jours. Le niveau de sécurité du médicament fait l'objet d'un suivi minutieux, par exemple en contrôlant régulièrement la tension artérielle, les fonctions cardiaques, le sang et l'urine. Cette forme de recherche est généralement effectuée dans des hôpitaux universitaires ou cliniques de phase I spécialisés et par un personnel parfaitement formé, avec de nombreuses procédures devant prévenir les erreurs.

Phase II : Recherche sur des petits groupes de patients

Cette phase étudie et détermine l'efficacité du médicament dans le traitement de patients qui souffrent de la maladie ou de l'affection contre laquelle le médicament est en développement. Ici encore, le niveau de sécurité du médicament fait l'objet d'un suivi minutieux, par exemple en contrôlant régulièrement la tension artérielle, les fonctions cardiaques, le sang et l'urine. Cette phase étudie l'efficacité du médicament contre l'affection du patient, et notamment le dosage dans le cadre duquel on observe le meilleur effet avec le moins possible d'effets secondaires.

Phase III : Traitement de plus grands groupes de patients

Durant la phase III, un nombre beaucoup plus important de patients sont traités avec le nouveau médicament. Ce nouveau médicament est comparé au meilleur traitement alors disponible (traitement standard). Ce n'est que si aucun traitement n'est disponible à ce moment qu'un nouveau traitement sera comparé à un placebo. Le traitement de groupes importants de patients permet également d'éliminer des effets secondaires probables dont la fréquence est inférieure à 1 % par exemple. L'achèvement de la recherche de phase III clôt le dossier qui est présenté aux autorités d'enregistrement dans les pays dans lesquels le médicament sera commercialisé.

Phase IV : Recherche sur des médicaments déjà sur le marché

La recherche de phase IV étudie des médicaments déjà commercialisés, afin de réunir davantage d'informations sur ces médicaments ou pour rechercher de nouvelles affections ou maladies qui pourraient être traitées grâce à ces médicaments. Le médicament étant généralement sur le marché depuis des années, il a été très souvent prescrit et on possède beaucoup d'informations à son sujet. Le Viagra en est une illustration amusante. Ce médicament existait auparavant sur le marché pour réduire l'hypertension. Il présentait comme effet secondaire souvent observé une amélioration de l'érection. Le fabricant l'a d'abord étudié dans une recherche de phase IV.